Un nouveau lieu de villégiature à la Cadzand pour les Belges, en France

Un nouveau lieu de villégiature à la Cadzand pour les Belges, en France

Le village côtier de Hardelot se prépare à l’arrivée de 200 Belges

Samedi 23 décembre 2017 — Cadzand remporte un tel succès auprès des Belges qu’un petit frère est déjà en construction. Disons, un Cadzand 2.0. Non pas en Zélande cette fois, mais sur la terre relativement peu exploitée et connue de Hardelot sur la Côte d’Opale, dans le Nord de la France. Et une chose est sûre, tout doit répondre aux desideratas des Belges : des maisons et appartements luxueux, de chouettes magasins, de nombreuses possibilités de divertissement, etc. Le promoteur immobilier Compagnie Het Zoute, basé à Knokke, a déjà lancé les travaux de construction de ce projet. Aujourd’hui, quelques dizaines de Belges ont une seconde résidence à Hardelot, mais d’ici cinq ans, ils seront près de 200. A court terme, plusieurs dizaines d’appartements seront construits, avant une centaine d’autres à moyen terme.

Tout le monde sait depuis longtemps que notre côte de 67 kilomètres ne suffit plus aux Belges. Des milliers de Belges qui avaient l’intention ces dernières années d’investir dans une seconde résidence à la Côte se sont tournés vers la Flandre zélandaise, et notamment vers la magnifique région de Cadzand, près de Knokke. Depuis, Cadzand est très en vogue – grâce notamment au célèbre cuisiner Sergio Herman –, et la frénésie de la construction ne semble plus la quitter. Mais une nouvelle destination de choix similaire pour les Belges est en train de voir le jour à Hardelot. Ce village se trouve à à peine deux heures et demi de Bruxelles, près du Touquet, le Knokke de la Côte d’Opale.

L’objectif est de transformer ce village, à court terme, en une station balnéaire de luxe, en un véritable Cadzand 2.0. Les similitudes sont frappantes : Hardelot est entouré de réserves naturelles, de grandes plages, de tranquillité et de nombreuses possibilités de détente. Le village compte en effet deux terrains de golf, est un vrai paradis pour les cyclistes et les promeneurs et sera bientôt également doté d’un tout nouveau club de voile. L’administration communale de ce petit village français se réjouit d’ores et déjà du projet ; les plans sont prêts, et les premiers travaux ont débuté. Les premiers résidents belges y ont trouvé leur bonheur pour leurs vacances à Hardelot il y a quelques années et y ont dès lors déjà investi dans une seconde résidence. D’ici cinq ans, ils devraient être quelque 200.

“Nous sommes déjà actifs depuis un petit bout de temps à Hardelot, mais il est clair que la région offre encore beaucoup de potentiel. D’autant plus lorsque l’on sait à quel point la demande est importante pour une destination paisible à la Cadzand. Le choix de la France ne s’est pas fait par hasard. Selon les derniers chiffres officiels, le nombre de Belges ayant acheté une seconde résidence dans l’Hexagone a grimpé de 20% l’année dernière”

Joris Vrielynck, Directeur projets immobiliers Compagnie Het Zoute

Une évolution des prix comparable à Cadzand

Sur Hardelot, la Compagnie propose actuellement à la vente 23 appartements, situés à 400 mètres de la plage. Mais au cours des prochaines années, il devrait y en avoir beaucoup plus : ainsi, à court terme, de nouveaux permis devraient être délivrés pour une dizaine de maisons de vacances, et un projet est à l’étude pour 120 appartements supplémentaires avec vue sur la plage et sur les dunes. Par ailleurs, les immeubles commerciaux devraient également se multiplier afin d’offrir davantage de possibilités aux commerçants ainsi qu’aux résidents.

Vu les nombreux points communs avec Cadzand, une évolution similaire des prix de l’immobilier devrait être constatée à Hardelot. Et cette évolution est des plus intéressantes : le prix moyen d’un appartement à Cadzand a grimpé de 32% en huit ans.

“En outre, cette hausse devrait se poursuivre. Et nous sommes convaincus que les prix à Hardelot connaîtront la même évolution. Hardelot jouit incontestablement du même potentiel.”

Joris Vrielynck, Directeur projets immobiliers Compagnie Het Zoute


La commune est prête

Présente à Hardelot depuis 2000, Compagnie Het Zoute y a déjà construit plusieurs lotissements et immeubles à appartements. Avec l’arrivée de tant de nouveaux résidents secondaires, certains habitants craignaient de voir disparaître rapidement les espaces verts de leur village. Mais cette crainte a aujourd’hui presque disparu. Depuis l’été, un nouveau plan intercommunal d’affectation des sols a été approuvé, transformant définitivement une partie des zones habitables en parc naturel. Ce nouveau plan a ainsi permis de libérer immédiatement les nouveaux permis pour les autres terrains à construire, soit une bonne dizaine d’hectares.

Tout est également mis en œuvre pour pouvoir accueillir ces centaines de nouveaux résidents secondaires. Selon toute vraisemblance, près de la moitié d’entre eux devraient être belges. Le maire de Hardelot est formel : la commune soutient entièrement les projets, et les Belges seront accueillis à bras ouverts.

“Nous nous réjouissons que la machine soit relancée à Hardelot pour que la station devienne une destination touristique à part entière. Le tourisme est essentiel à notre commune, et nous allons tout mettre en œuvre pour satisfaire les attentes de ces nouveaux résidents et leur permettre de profiter pleinement de notre magnifique côte.”

Paulette Juilien-Peuvion, Maire de Neufchâtel-Hardelot.

 

Hardelot FR

Lindbergh
Projet Front de Mer
Joris Vrielynck Directeur Projectontwikkeling at Compagnie Het Zoute