Un immeuble de bureaux à proximité de l’OTAN reconverti en immeuble résidentiel écologique pour 80 ménages

'Le Jules' offre une réponse verte à la croissance démographique et à la pénurie de logements qualitatifs à Bruxelles

À l’avenue Jules Bordet à Evere, à proximité du siège de l’OTAN, se dressera prochainement un tout nouveau complexe résidentiel écologique pouvant accueillir 80 ménages. La commune vient d’approuver le projet du promoteur immobilier Ciril. « Le Jules » conservera la structure existante du bâtiment de bureaux, limitant ainsi au maximum l’impact environnemental du projet. Par ailleurs, ce projet mise sur de nombreuses solutions durables comme les pompes à chaleur, les panneaux solaires et la récupération des eaux ; il sera également agrémenté d’un mini-bois. L’objectif de Ciril est de proposer avec ce projet immobilier « Le Jules » une réponse à la pression démographique et à la demande de logements qualitatifs à Bruxelles.

La Région bruxelloise va devoir relever de nombreux défis immobiliers et climatiques au cours de ces prochaines années. Selon l’IBSA, la population devrait compter, d’ici 2025, 17 736 résidents supplémentaires, soit 1,23 million d’habitants. En outre, la demande de logements qualitatifs et écologiques ne cesse de croitre. La reconversion des immeubles de bureaux (partiellement) vides en logements durables constitue l’une des solutions. Et c’est l’essence même de ce nouveau projet immobilier « Le Jules » situé à l’avenue Jules Bordet à Evere.

« Nous allons même encore un peu plus loin. Même si l’ancien bâtiment de bureaux va être complètement démantelé, nous allons recycler les matériaux autant que possible. Ainsi, la construction sera moins gourmande en matières premières et moins énergivore, et nous limiterons l’impact sur l’environnement. Autant d’atouts écologiques et économiques. En conservant la structure existante, les logements seront aussi plus grands que la plupart prévus dans les nouveaux complexes immobiliers »

Gert Voets du promoteur immobilier Ciril

Concrètement, le projet « Le Jules » proposera 80 logements, dont 13 studios, 12 appartements une chambre, 47 avec deux chambres et 8 avec trois chambres ainsi que plusieurs penthouses au septième étage offrant une vue imprenable sur Bruxelles. Les étages inférieurs pourront encore accueillir quelques bureaux et espaces productifs.

Un mini-bois

Un mini-bois Non seulement le projet immobilier « Le Jules » sera durable au moment de sa construction, il promet également une mise en service et une utilisation respectueuses de l’environnement. Au programme sont prévus la récupération de l’eau de pluie, le chauffage central assuré par une pompe à chaleur très économe et la production d’une partie de l’électricité au moyen de panneaux solaires.

L’immeuble sera aussi agrémenté d’une grande terrasse commune donnant sur la majestueuse cime des arbres situés à l’arrière du site.

« Par respect pour l’environnement, nous aménagerons un mini-bois autour de la terrasse et y planterons des fougères, des graminées, des plantes vivaces à fleurs, des arbustes à feuilles persistantes et des arbres. Ainsi, le jardin se fondra dans les espaces verts situés derrière le site. Ce mini-bois offrira aussi aux résidents une vue plus agréable. »

Gert Voets du promoteur immobilier Ciril

Un exploit

Même si, à l’origine, le projet « Le Jules » est un projet de reconversion d’un immeuble de bureaux, plus rien n’y paraitra lors de la livraison en 2025. Le promoteur s’est associé au bureau d’architectes a2o de Hasselt pour offrir à cet immeuble un nouveau look moderne, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur.

Plus de la moitié des appartements disposeront d’au moins deux façades, et tous les appartements seront pourvus de grands balcons ou terrasses. En jouant judicieusement sur les pièces saillantes et les coins obliques, toutes les terrasses jouissent en outre d’une luminosité naturelle maximale tout en offrant une intimité optimale.

« L’exploit se situe à l’arrière du bâtiment. Une construction autoportante pour les terrasses vient effectivement s’ajouter sur la façade arrière. Cette structure offre non seulement une parfaite isolation, mais permet également de proposer des terrasses profondes. C’est un véritable exploit architectural qui confère une identité propre au bâtiment »

Gert Voets du promoteur immobilier Ciril

Le confort des futurs résidents a également été privilégié. La situation géographique du projet immobilier « Le Jules » est un atout en soi, vu la proximité des transports publics, écoles, magasins… Le projet jouit d’ailleurs d’un mobiscore de 8,9 sur 10. Les résidents peuvent également opter pour une cave. L’immeuble dispose d’un espace pour laver et sécher son linge, d’un abri de vélos de 182 mètres carrés et d’un parking pour 87 voitures. Les propriétaires ont en outre accès à une plateforme numérique pour consulter le dossier de leur logement, ce qui limite la paperasserie administrative.

Un clin d’œil à Bruxelles

Le projet « Le Jules » intègre en outre à plusieurs niveaux des éléments de l’identité bruxelloise. Ainsi, la structure de la terrasse en béton et en acier s’inspire de l’art nouveau.

« Nous avons choisi sciemment la palette de couleurs typique à Victor Horta, avec des portiques vert foncé ainsi que des balustrades et une menuiserie extérieure couleur ocre. Enfin, le nom du projet réfère explicitement à Jules Bordet. Non seulement parce que ce projet se situe dans l’avenue qui porte son nom, mais également parce que ce lauréat du Prix Nobel a toujours privilégié l’innovation. Ce que nous avons également essayé de faire »

Gert Voets du promoteur immobilier Ciril

Si tout se déroule comme prévu, les premiers travaux du projet « Le Jules » devraient commencer au début de l’année prochaine. Les premiers résidents devraient emménager au printemps de l’année 2025.

Contactez-nous
Thomas Bijnens Directeur Marketing, Ciril
Jules Fremaut Communication, Bereal
Thomas Bijnens Directeur Marketing, Ciril
Jules Fremaut Communication, Bereal
A propos de Bereal