Ré-ensauvagement de Bruxelles-Nord : Un complexe d’appartements pourvus de grands toits de verdure et un parc gigantesque

Projet de construction d’un nouveau complexe immobilier écologique à Molenbeek et Berchem-Sainte-Agathe

Mercredi 7 décembre 2016 — C’est l’un des complexes immobiliers les plus écologiques de ces dernières années à Bruxelles-Nord. C’est ainsi que l’on pourrait décrire au mieux le projet Bon Pasteur situé à cheval sur les communes de Molenbeek-Saint-Jean et de Berchem-Sainte-Agathe. Ce projet prévoit la construction de 105 appartements peu énergivores qui seront pourvus de 1700 m² de toits de verdure ainsi que l’aménagement d’un parc de six hectares à proximité directe. Ce projet qui devrait revaloriser la région sera présenté et expliqué en détail aux voisins la semaine prochaine.

Des appartements abordables et peu énergivores, des toits de verdure, de petits potagers, des parkings vélo, rien ne manque dans le projet Bon Pasteur, le projet immobilier qui sera situé à cheval sur les communes de Molenbeek-Saint-Jean et Berchem-Sainte-Agathe. Le site où sera construit ce complexe à appartements a une superficie de 7028 m², et la plus grande partie se situe sur la commune de Berchem-Sainte-Agathe. Ce projet se distingue notamment par le fait que les toits de verdure, prévus sur les trois immeubles, représenteront une superficie de 1700 m². Et cerise sur le gâteau : l’aménagement d’un parc gigantesque de six hectares, soit dix terrains de football, est également prévu dans ce nouveau projet immobilier.

Un nouveau poumon vert

Le site qui accueillera ce projet est actuellement un terrain à bâtir ouvert, situé dans la rue du Bon Pasteur à Molenbeek, entre deux immeubles à appartements. Au lieu de fermer complètement le quartier, ce projet mise sur la valorisation des espaces verts dans le quartier. Ainsi, le terrain en friche situé à l’arrière, entre la rue Hogenbos et la rue du Bon Pasteur, jouera un rôle essentiel. Aujourd’hui, le terrain est tout sauf accessible, mais cela va changer radicalement grâce à l’aménagement d’un parc de six hectares.

Le gouvernement bruxellois a d’ailleurs déjà donné son accord de principe. Le promoteur immobilier, Immpact, a prévu de consacrer un budget de près de 400 000 euros à l’aménagement du parc.

En outre, le projet prévoit également la construction d’un grand parking souterrain et des parkings pour des centaines de vélos.

“Notre but n’est pas d’envahir les espaces verts ni de construire partout. Ce projet doit apporter une plus-value au quartier. Aussi, avons-nous misé sur la valorisation de l’environnement. De nombreux arbres et bancs sont prévus de même que la possibilité de créer de petits potagers et des prairies de fleurs. Ce sera un nouveau poumon vert pour Bruxelles-Nord.”

Philippe Janssens, CEO Immpact

La pénurie de logements à Bruxelles

L’essentiel, c’est que le projet Bon Pasteur contribue à l’amélioration de la qualité de vie dans le quartier et qu’il constitue une plus-value. Le projet répond également à la pénurie de logements dont souffre Bruxelles. Et c’est important car, en l’espace d’un peu plus de dix ans, le nombre d’habitants à Molenbeek et Berchem-Saint-Agathe a augmenté de 21%. Ces deux communes figurent parmi les communes de Bruxelles ayant la croissance démographique la plus rapide.

“Nous ne pouvons pas ignorer la croissance démographique à Bruxelles. Mais ce qui importe, c’est que nous veillions à créer des quartiers aussi agréables que possible où les espaces verts jouent un rôle prépondérant. Tout comme les prix abordables d’ailleurs. Ce n’est donc pas un hasard si nous prévoyons de proposer ces appartements à des prix abordables, soit de 129 000 ,à 360 000 euros.”

Philippe Janssens, CEO Immpact

Un espace de rencontre

Ce qui distingue aussi ce projet des autres projets traditionnels, c’est que dans ce complexe à appartements est prévu l’aménagement d’un espace de rencontre de 235m2, soit la superficie de trois appartements, pour les habitants du quartier. L’objectif est de permettre l’occupation de celui-ci en concertation avec le quartier ; la gestion quant à elle de cet espace sera assurée par la commune de Molenbeek.

Le projet sera présenté le 12 décembre prochain au public. Les travaux de construction commenceront au plus tôt début 2018.