Quelque 805,2 millions d’euros de voitures invendues à cause des craintes suscitées par le diesel

Quelque 805,2 millions d’euros de voitures invendues à cause des craintes suscitées par le diesel

Les concessionnaires belges sont obligés de proposer leurs voitures d’occasion dans d’autres pays européens

Près de 30% des voitures d’occasion mises en vente actuellement dans notre pays attendent preneur, déjà depuis plus de quatre mois. Ce stock d’invendus représente une valeur marchande de quelque 805,2 millions d’euros. C’est ce qui ressort de l’étude réalisée par Gocar DATA, le spécialiste de l’analyse des données du marché automobile. Quatre mois, c’est plutôt long, d’autant plus lorsque l’on sait qu’un concessionnaire mise toujours sur une rotation de son stock de voitures dans les deux mois maximum. Entretemps, les frais pour leur maintien en stock s’accumulent tellement, jusqu’à 840 euros par véhicule, que de plus en plus de concessionnaires se tournent par nécessité vers les autres marchés européens. Pour cette raison, Gocar DATA a décidé de collaborer avec CarsOnTheWeb, le site web international des enchères en ligne pour le marché automobile.

 

Les concessionnaires automobiles belges rencontrent beaucoup de difficultés actuellement à gérer leur stock de voitures d’occasion. Il ressort d’une analyse réalisée par Gocar DATA que 34.192 véhicules (29,2%) sont en vente depuis quatre mois déjà. Près de deux concessionnaires sur trois en ligne ont ce type de véhicule en stock. Lorsque l’on sait que les concessionnaires misent sur une vente de véhicules d’occasion dans les deux mois tout au plus, cette période de quatre mois est considérablement longue. Par ailleurs, ce stock de voitures invendues représente une valeur marchande totale de quelque 805,2 millions d’euros.

Ce sont surtout les voitures diesel qui s’écoulent difficilement pour l’instant. Bien que la  Belgique soit depuis longtemps le pays du diesel par excellence, les Belges souffrent de la fameuse ‘crainte du diesel’ et se tournent pour l’instant davantage vers d’autres types de moteurs, tels que l’essence ou le LPG. Cette peur résulte d’un malentendu. Bon nombre de conducteurs pensent qu’ils ne vont plus pouvoir circuler en ville avec une voiture diesel d’occasion. Pourtant, le marché de l’occasion regorge de véhicules diesel récents qui peuvent pénétrer dans les zones à faibles émissions (ZFE).

Derek d’Ursel, fondateur de Gocar DATA

Une perte de 2.840 euros par véhicule

Les nombreux véhicules diesel d’occasion en stock constituent un coût important pour les concessionnaires. Ainsi, en une année, la valeur d’un même véhicule diesel a diminué de 11%, soit facilement de 2.000 euros.

En outre, il faut compter à peu près sept euros par jour, soit 840 euros pour quatre mois, pour l’entretien et le stockage d’un tel véhicule diesel. Le diesel prend aussi littéralement la place de nombreux véhicules essence qui pourraient peut-être se vendre plus rapidement. De nombreux concessionnaires se tournent dès lors de plus en plus souvent vers les marchés étrangers pour écouler leurs véhicules diesel. 

Marc Gros, analyste chez Gocar DATA

Il ressort d’une analyse effectuée par CarsOnTheWeb, un site de ventes aux enchères international en ligne pour le marché automobile, que ce sont principalement l’Europe centrale et orientale ainsi que l’Espagne et le Portugal qui sont les marchés les plus populaires. Les concessionnaires belges y reçoivent parfois un prix de vente plus élevé pour une voiture diesel qu’en Belgique, et la demande y est très grande. La valeur marchande d’une VW Golf 1.6 TDI de trois ans avec 125.000 kilomètres au compteur était récemment 28% plus élevée au Portugal qu’en Belgique.

Une collaboration unique

Vu que l’offre de voitures diesel d’occasion belges pour les marchés étrangers a significativement augmentée au cours de ces dernières semaines, CarsOnTheWeb a conclu un accord de collaboration avec Gocar Data.

Proposer la bonne voiture sur le bon marché au bon moment n’est pas une mince affaire. Grâce à l’expertise de Gocar DATA, qui analyse en permanence la situation des marchés en Europe, nos acheteurs potentiels espagnols et portugais peuvent toujours voir le prix de n’importe quel véhicule sur le marché local sur notre plateforme. Lorsqu’ils comparent ce prix à notre baromètre de prix, ils peuvent trouver de bonnes affaires qui leur seraient sinon passées sous le nez. 

Gino Vleminckx, directeur commercial CarsOnTheWeb

Actuellement, les acheteurs espagnols et portugais potentiels peuvent voir sur la plateforme de CarsOnTheWeb à quel prix ils peuvent vendre leur voiture ‘belge’ proposée dans leur propre pays. En d’autres termes: ils voient immédiatement combien de marge ils peuvent prendre. Cela augmente la possibilité d’avoir plusieurs enchères et donc d’avoir un prix plus élevé pour le vendeur belge. Gocar DATA dispose de données concernant les prix d’encore plus de 20 autres pays et va lancer ces prix en différentes phases sur la plateforme CarsOnTheWeb.

A partir du premier février, les acheteurs néerlandais, français, italiens et luxembourgeois pourront voir à quel prix ils peuvent vendre les voitures belges proposées sur leur propre marché. D’ici la fin 2019, ce qu’on appelle le prix à la consommation sera étendu dans au moins encore 15 autres pays. Nous sommes convaincus que notre collaboration avec les concessionnaires belges les aidera à pouvoir proposer leurs véhicules au bon endroit au bon prix et cela en quelques jours seulement. 

Derek d’Ursel, fondateur de Gocar DATA


 

La société Gocar DATA est le centre d’étude et d’observation de marché de Gocar Autovlan. Notre plateforme suit en permanence près de 14 millions d’annonces provenant de plus de 25 pays, tant en Europe que dans de grands marchés tels que les Etats Unis, le Canada ou le Brésil. Sur base de ces données, nous offrons aux professionnels de l’automobile un ensemble de solutions pour piloter leurs activités et maximiser leur efficacité quotidienne. Nos mises à jour, chaque heure, nous permettent de présenter, en permanence, l’image la plus fidèle et la plus complète de la situation du marché automobile.

La société CarsOnTheWeb, dont le siège social est sis en Belgique, a été créée en 2004 et est devenue une importante société européenne de vente aux enchères de véhicules automobiles. Elle compte 6 entités et plus de 170 collaborateurs qui vendent plus de 66 000 voitures d’occasion par an. La société assure la vente de voitures de leasing en fin de contrat, de voitures de société et de voitures de stock de sociétés de leasing, de concessionnaires automobiles, de gestionnaires de parcs automobiles et d’entreprises de location de voitures à des concessionnaires automobiles professionnels répartis dans plus de 50 pays en Europe, principalement en Europe orientale, centrale et méridionale. La gamme de véhicules d’occasion comprend des voitures, des camionnettes, de petits camions, des voitures endommagées et des épaves, tous modèles et marques confondus.

 

Contactez-nous