PRIMEUR : les premiers « concierges du quartier » belges se mettent au service de personnes dans le besoin à Woluwe-Saint-Lambert

Le réseau social des voisins Hoplr veut aider les gens à vivre trois ans de plus dans leur maison

Les premiers « concierges du quartier » sont entrés en fonction à Woluwe-St-Lambert. Leur vocation : apporter leur aide aux riverains qui ont besoin d’une aide spécifique, comme les séniors, les laissés-pour-compte de l’informatique ou d’autres groupes de personnes démunies. Avec l’aide de leur réseau local, les concierges du quartier, BCQ en abrégé, ont pour ambition de permettre aux gens de vivre chez eux plus longtemps en toute autonomie et de lutter contre la solitude. Le réseau Hoplr, à l’origine de cette initiative de conciergerie de quartier, espère pouvoir activer des BCQ dans toute la Belgique d’ici la fin de l’année. Prochainement, deux conciergeries de quartier devraient ouvrir également à Alost et à Molenbeek-Saint-Jean.

Ne plus pouvoir faire ses courses, cuisiner, entretenir sa maison, se déplacer seul(e) ou en transport en commun ou tout simplement se sentir seul. C’est hélas la dure réalité de nombreux Belges aujourd’hui. Les Service Flats ou centres d’hébergement et de soins semblent être une meilleure solution, mais il y a peu de places libres. Par ailleurs, il ressort des chiffres récemment publiés par Statbel que plus de 8 % des séniors se plaignent de solitude. Pour d’autres groupes vulnérables de la société, comme les malades de longue durée, ce pourcentage est même beaucoup plus élevé : près d’un tiers se sentent seuls la plupart du temps, voire tout le temps.

Les concierges du quartier sont là pour apporter des solutions à ces problèmes. Le concept a été imaginé par Hoplr, un réseau belge d’entraide entre voisins qui a notamment conçu une plateforme sociale à cette fin. Cette plateforme virtuelle de Hoplr sert à créer des liens pour aider les personnes dans le besoin. L'ambition de Hoplr est de faire en sorte que les seniors restent au moins trois ans de plus dans leur maison avant d'avoir besoin d'une aide médicale ou professionnelle.
 

« Ce sont les séniors, les laissés-pour-compte du numérique et autres groupes vulnérables qui ont le plus besoin de l’aide de leurs voisins, mais ce sont aussi eux qui ont le moins de liens avec eux. C’est pour cela que le concept de conciergerie de quartier a vu le jour. En tant que personnification de notre réseau virtuel, notre personne de confiance locale, que l’on peut aussi joindre par téléphone, apporte une réponse à toutes sortes de questions grâce à notre plateforme et à sa connaissance du quartier, en diffusant l’offre disponible à l’échelle locale. Les aidants, les pères et mères de famille surchargés, les nouveaux habitants du quartier ou tout simplement les gens qui ont besoin d’un petit coup de pouce temporaire à cause d’une hospitalisation, par exemple, peuvent faire appel à BCQ. L’objectif est d’ouvrir et de partager avec tout un chacun le capital social dont jouit chaque habitant du quartier. Le réseau social recrée un véritable tissu social. »

- Jennick Scheerlinck, Fondateur & CEO Hoplr BCQ

Woluwe-Saint-Lambert

À Woluwe-Saint-Lambert aussi, cette nécessité de soutien aux groupes vulnérables est bel et bien présente. Plus de 50 riverains ont déjà introduit une demande de soutien auprès des deux nouvelles conciergeries de quartier qui viennent d’être créées. Les nouveaux membres doivent informer les BCQ de leurs besoins et de leurs attentes. Ensuite, les BCQ font appel aux voisins par exemple pour tondre la pelouse d’une personne qui a du mal à se déplacer, pour aider les personnes qui n’y connaissent rien en informatique à faire leurs démarches ou tout simplement pour boire une tasse de café avec ceux qui n’ont plus de famille.

« Nous sommes convaincus du potentiel du voisinage pour les personnes vulnérables ou moins mobiles, et les personnes âgées en particulier. Pour ceux qui n’ont pas d’amis ou de proches sur lesquels ils peuvent compter, les voisins constituent un réseau prépondérant. Plus il y aura de fils au sein de ce réseau social, plus les mailles du filet de la sécurité sociale seront serrées. Nous pourrons ainsi faire en sorte que les gens vivent plus longtemps chez eux de manière autonome. »

- Jennick Scheerlinck, Fondateur & CEO Hoplr BCQ

Le réseau Hoplr a pour ambition de diffuser le concept de conciergerie de quartier dans toute la Belgique. En concertation avec les communes, le réseau cherche les profils adéquats de professionnels locaux qui pourront endosser la fonction de concierge de quartier. Dans le cadre des projets de « Quartiers bienveillants » (« Zorgzame Buurten »), Alost et Molenbeek-Saint-Jean lanceront prochainement le concept de conciergerie de quartier.

 

À propos de Hoplr

Hoplr - prononcez « hopler » - est une initiative belge fondée en 2014 par Jennick Scheerlinck et Jonas Heirwegh à partir d’une vision et d’une conviction sociales. En mettant l’accent non pas sur l’individu, mais sur la communauté locale, Hoplr souhaite déployer la force de la collectivité pour anticiper les défis sociaux de demain comme le vieillissement de la population, la solidarité dans les quartiers, l’inclusion et la participation citoyenne. Grâce au réseau Hoplr, vous accédez facilement au capital social de votre quartier, à savoir les gens, les connaissances, le temps, le matériel et l’infrastructure.

Hoplr propose aux riverains un réseau de quartier virtuel (hoplr.com, iOS, Android) favorisant l’inclusion, la participation citoyenne et la solidarité au sein des quartiers. L’accent est mis sur l’interaction sociale entre les habitants ainsi que sur leur implication dans leur quartier. Aujourd’hui, Hoplr est utilisé dans +2000 quartiers par +650 000 ménages dont +76 % se connectent au moins une fois par semaine à la plateforme. Hoplr collabore avec quelque 120 administrations locales en Belgique, au Luxembourg et aux Pays-Bas.

Hoplr propose aux administrations locales, aux services publics, aux entreprises et aux promoteurs immobiliers un tableau de bord des services (services.hoplr.com/fr) dans le cadre de 5 programmes :

  • Quartier solidaire
  • Communication
  • Participation citoyenne
  • Scan de quartier
  • Conciergerie de quartier

Pour concrétiser ses ambitions, Hoplr peut compter sur ses investisseurs comme Belfius, Matexi et CAREvolution. L’année dernière, la société a achevé sa troisième levée de capitaux, soit un investissement de deux millions d’euros.

Fin 2020, Hoplr a été récompensé par trois prix internationaux :

  • Lauréat du European Social Services Award 2020 dans la catégorie meilleur « Social Technology Tool ». Le prix ESSA récompense l’innovation et l’excellence dans le domaine des services sociaux : « Transforming Community Care ».
  • Lauréat du World Summit Award 2020 dans la catégorie « Government & Citizen Engagement ». Le prix WSA soutient et assure la promotion de l’innovation digitale au service de la société pour atteindre les objectifs de développement durable des Nations Unies.
  • Label d’Excellence délivré par la Commission européenne aux projets qui se sont démarqués par leurs innovation, implémentation et impact pertinents pendant la crise du coronavirus.
Contactez-nous
Jennick Scheerlinck CEO & Founder, Hoplr
Pierre Demolin Conciërge du quartier, Hoplr
Sander Vanlouwe PR Consultant, Bepublic
Jennick Scheerlinck CEO & Founder, Hoplr
Pierre Demolin Conciërge du quartier, Hoplr
Sander Vanlouwe PR Consultant, Bepublic
A propos de Bereal