Nivelles: une seconde vie pour le site IdemPapers

Nivelles: une seconde vie pour le site IdemPapers

TRE annonce la création à terme de plus de 1000 nouveaux logements

Mercredi 30 septembre 2015

  • TRE (Thines Real Estate) vient d’acquérir une vingtaine d’hectares à Nivelles.
  • Le projet est ambitieux: reconvertir le site industriel pour y accueillir à terme un millier d’habitations.
  • TRE entend avancer en association avec les acteurs concernés, à savoir la ville, la Région wallonne mais aussi et surtout les Nivellois, dans leur diversité sociale et professionnelle.
Le promoteur TRE (Thines Real Estate) vient de finaliser ce mardi l’acquisition d’une vingtaine d’hectares dans la cité des Aclots. Le projet est ambitieux, reconvertir le site pour y accueillir en phases un millier d’habitations mais aussi des commerces de proximité. L’ambition est affichée, ainsi que la méthode, TRE entend avancer en association avec les acteurs concernés, la ville, la Région wallonne mais aussi et surtout les Nivellois, dans leur diversité sociale et professionnelle.

                                                    ***

Le rachat du terrain, ancienne propriété des papeteries ArjoWiggins – devenu aujourd’hui IdemPapers - met fin à des années d’incertitude. Son avenir est désormais tracé. Et c’est à dessein que les concepteurs du projet ont choisi la Thines pour patronyme, la rivière des cinq villages, colonne vertébrale de la ville, acteur et témoin de son essor, avant les années sombres, puis la renaissance. La nouvelle Thines, claire et assainie, est le symbole de l’ambition écologique de TRE: le projet répondra non seulement aux besoins économiques actuels et futurs, il sera aussi participatif et éco-encadré.

Il est encore trop tôt pour voir les maquettes, mais il est d’ores et déjà question de la construction sur ce triangle vert de plus d’un millier de logements, offrant la quiétude d’une zone rurale à un jet de pierre de la Collégiale Sainte-Gertrude. Le projet prévoit également l’intégration de commerces de proximité, de nouvelles voiries et des espaces verts.

Un projet participatif

"Il ne s’agit pas seulement d’un projet immobilier, mais d’un véritable projet de société. Faire évoluer cette zone c’est avant tout réfléchir ensemble à ce que l’on souhaite comme cadre de vie pour l’avenir, un cadre plus vert privilégiant la mobilité douce (accès piétonnier entre le site et la gare,amélioration de la piste du RAVeL…) où les espaces de vie sont aménagés en fonction des besoins de demain."

Olivier Goldberg, initiateur du projet et CEO de TRE

Olivier Goldberg saisit parfaitement l’ampleur du défi et nous explique pourquoi il souhaite impliquer les acteurs de la vie nivelloise dans l’esquisse du projet.

La revalorisation d’un site industriel

Le développement sera précédé d’une première phase d’assainissement. La faune et la flore y ont certes partiellement repris leurs droits depuis plus de 40 années d’arrêt de production industrielle, mais plusieurs zones du site restent polluées par une centaine d’années d’activités industrielles papetières. Un défi parmi les autres appréhendé très sereinement par Olivier Goldberg et son partenaire Philippe Ponlot, forts de leur longue expérience en la matière.

Olivier Goldberg a débuté sa carrière de promoteur immobilier au début des années 90 à Bruxelles. A son actif, des dizaines d’immeubles de bureaux et d’appartements au centre-ville de Bruxelles, dans le quartier européen, à Ixelles, à Uccle et en Flandre. Philippe Ponlot est l’un des acteurs-clés de l’assainissement et du développement économique du site Tour et Taxis en région bruxelloise.

Le développement de Nivelles et du Brabant wallon

Le projet arrive au moment le plus opportun dans le développement immobilier de la ville et de la région.

«Le Brabant wallon est la province qui présente pour l’instant les plus fortes hausses de prix. Nivelles échappe pour l’instant à cette tendance. Mon ambition est claire: répondre aux besoins spécifiques d’une population vieillissante tout en répondant aux besoins très différents des jeunes ménages. Je veux les séduire en leur proposant des prix attractifs et des prestations adaptées et de qualité. Mais je souhaite également attirer à Nivelles une clientèle venue de l’extérieur, une clientèle séduite par la qualité du projet et par sa situation stratégique. La ville se situe en effet au cœur d’un des réseaux autoroutiers les plus denses de Belgique, à 28 km de Bruxelles, à 22 km de Mons et à 31 km de Charleroi».

Olivier Goldberg

 

Pour info: vous trouverez en pièces-jointes des photos du site, libres de droit. Si vous le souhaitez, nous pouvons vous fournir un film, afin d’avoir une vue de la taille du site et donc de l’ampleur du projet.