L’œuvre de toute une vie de l’un des plus grands collectionneurs de notre pays proposée aux enchères

L’œuvre de toute une vie de l’un des plus grands collectionneurs de notre pays proposée aux enchères

Une collection du 18ème siècle considérée comme “historique”

Jeudi 8 décembre 2016 — L’œuvre de toute une vie de l’un des plus grands collectionneurs de notre pays, le Bruxellois Jean Jadot, va être vendue aux enchères. Et celle-ci ne va pas passer inaperçue dans le monde des enchères belge. En effet, il s’agit d’une collection de plus de 200 objets uniques, signatures historiques, dessins et pièces de monnaie datant du 18ème siècle, soit une collection estimée à quelques dizaines de milliers d’euros. Selon les experts de la maison Henri Godts, cette collection est également pourvue d’une valeur historique exceptionnelle. Celle-ci sera proposée aux enchères le 13 décembre avec plusieurs autres centaines de lots.

Jean Jadot (1917-2010) était réputé dans ce milieu comme un collectionneur acharné. Le Bruxellois a consacré sa vie entière à collectionner des œuvres d’art les plus diverses du 18ème siècle. Il a également présidé différentes sociétés historiques belges et était ainsi connu de tous dans le milieu. Six ans après son décès, la maison Henri Godts, notamment spécialisée dans les livres, manuscrits et atlas, s’est vue confiée la vente de sa collection exceptionnelle.

“Jean Jadot était un collectionneur passionné. Chaque jour, il se rendait dès le matin tôt aux marchés aux puces de Bruxelles, il suivait toutes les ventes aux enchères de près et connaissait tous les antiquaires et brocanteurs personnellement. Cette collection de toute une vie rassemble également des pièces historiques uniques : des centaines de pièces de monnaies, des timbres, des signatures, des objets en porcelaine, des dessins, des gravures, etc. Sa collection est évaluée à plusieurs dizaines de milliers d’euros.

Henri Godts, expert de la Maison Henri Godts

D’une tasse en porcelaine à une cape de cérémonie

Les pièces les plus extraordinaires de la collection historique de Jean Jadot datent de l’époque de Charles-Alexandre de Lorraine (1712-1780), gouverneur autrichien de nos contrées au cours de la deuxième moitié du 18ème siècle. Ainsi, la collection comprend notamment une tasse en porcelaine, en parfait état de conservation, dans laquelle le prince buvait chaque jour son chocolat. Par ailleurs, la collection comprend également des fragments authentiques de l’une des capes de cérémonie de ce personnage historique.

Tant la tasse en porcelaine que les morceaux de tissu seront proposés à la vente à partir de 250 à 350 euros. Le lot le plus cher de la collection, un set de trois dessins originaux du 18ème siècle, signés par Baron Gérard et Girodet, est évalué à près de 8000 euros.

“Une telle collection impressionnante comme celle de Jean Jadot qui surgit sur le marché est toujours un évènement très particulier. Le fait qu’il s’agisse en outre d’œuvres du 18ème siècle ayant appartenu ou concernant Charles-Alexandre de Lorraine, un prince qui était très aimé à Bruxelles, accentue d’autant plus le caractère exceptionnel de cette collection historique et la classe parmi les collections les plus extraordinaires de ces dernières années.”

Henri Godts, expert Maison Henri Godts

Signature de Louis XIV

Le Bruxellois n’a pas rassemblé que des souvenirs de Charles-Alexandre de Lorraine. Il était également en possession du seul exemplaire qui a servi de référence pour la frappe de nos premières pièces belges de 100 francs. Cet exemplaire en métal de couleur bronze, évalué à 300 euros, date de 1848 et était à l’effigie du roi des Belges de l’époque, Léopold 1er.

Outre la collection de Jean Jadot, quelque 300 autres œuvres d’art seront également proposées à la vente aux enchères la semaine prochaine, dont notamment une signature originale de Louis XIV alors âgé de 9 ans. Celui qui allait devenir le Roi Soleil et qui est à l’origine de la construction du château de Versailles avait apposé son nom sur plusieurs documents politico-administratifs. Cette signature unique sera proposée à la vente aux enchères à un prix de départ de 1000 euros.

La vente se déroulera le 13 décembre dans la salle Horta dans l’avenue de Roodebeek à Bruxelles. Toutes les œuvres pourront être admirées à partir du 09 décembre, 14h.

 

Une tasse en porcelaine de l’époque de Charles-Alexandre de Lorraine
Une cape de cérémonie
Un dessin original du 18ème siècle, signés par Baron Gérard et Girodet
Cet exemplaire en métal de couleur bronze date de 1848 et était à l’effigie du roi des Belges de l’époque, Léopold 1er.
Une signature originale de Louis XIV alors âgé de 9 ans