Les vacances riment avec soleil, mer, plage … et recherche d’un logement

Les vacances riment avec soleil, mer, plage … et recherche d’un logement

Les agents immobiliers belges reçoivent des dizaines de milliers d’appels et de courriels de Belges en vacances

Nombreux sont ceux qui parmi vous ont recherché un logement au cours de cet été. Et apparemment, dans la plupart des cas, cette quête s’est effectuée depuis le lieu de villégiature à l’étranger ; c’est ce qui ressort d’une analyse du marché effectuée cet été par la plateforme immobilière Immovlan. Les agents immobiliers belges ont reçu, via la plateforme d'Immovlan, en juillet et en août des milliers d’appels et de courriels de Belges en vacances en France, Italie ou Espagne, intéressés par un bien mis en vente. Comme si, pendant l’année, ils n’avaient pas vraiment eu le temps de se lancer dans cette quête.

Plus de six Belges sur dix (63%) ont passé leurs vacances d’été à l’étranger. Un livre captivant, un délicieux cocktail, un bon petit restaurant, autant de choses qui riment avec vacances. Mais, apparemment, bon nombre de nos compatriotes aiment aussi tapoter sur leur tablette au bord de la piscine. Non pas tant pour travailler, mais pour rechercher le logement idéal.

Et il ne s’agissait pas d’un simple passe-temps. Pour quelque dizaines de milliers de vacanciers, l’intérêt était tel qu’ils ont contacté, par le biais du site d'Immovlan, l’agent depuis l’étranger pour fixer un rendez-vous pour une visite. Il ressort ainsi de l’analyse d’Immovlan que la plupart des demandes étaient formulées par des Belges en vacances en France, Italie, Espagne, Allemagne et Royaume-Uni.

Trop à faire

Le fait qu’autant de Belges surfent en ligne en vacances pour rechercher un logement ne s’explique pas uniquement par la mise à disposition d’une connexion wifi gratuite dans les hôtels et l’utilisation accrue des tablettes et des smartphones. C’est aussi une question de temps, “d’avoir enfin le temps”.

“Plus encore qu’avant, nous remarquons que de nombreux Belges ont souvent trop à faire au cours des semaines qui précèdent leurs vacances pour rechercher le logement de leur rêve. De ce fait, ils mettent souvent leur quête ‘en standby’. Mais une fois en vacances, ils trouvent alors le temps, après quelques jours de repos total, de chercher et d’examiner les petites annonces, de les comparer, de fixer des rendez-vous ou de demander des informations supplémentaires.”

Eric Spitzer, CEO de Immovlan

Une plus grande offre

Les semaines de travail bien remplies ne sont pas la seule raison pour laquelle les Belges recherchent de plus en plus souvent le logement de leur rêve en ligne lorsqu’ils sont en vacances. Pendant l’été, l’offre de maisons, d’appartements et de villas est aussi beaucoup plus grande qu’avant. Et comme les chasseurs de biens immobiliers, les vendeurs ont aussi plus le temps de s’occuper de la vente de leur logement à cette époque-là.

“L’offre de biens immobiliers était particulièrement importante cet été. Et ça se ressent. Mais la pression de la légère augmentation des prix et des intérêts y est également pour quelque chose. Pendant leurs vacances, ils ont le temps de réfléchir et de réaliser qu’il ne faut plus attendre trop longtemps. Certains craignent aussi de passer à côté du gros lot s’ils ne s’y mettent pas pendant leurs vacances.” 

Eric Spitzer, CEO de Immovlan

Contactez-nous