Les prix de l’immobilier en Wallonie grimpent plus vite qu’ailleurs

Les prix de l’immobilier en Wallonie grimpent plus vite qu’ailleurs

CENTURY 21 Benelux : le marché de l’immobilier s’en sort mieux que prévu en 2015

Mardi 22 décembre 2015

  • Meilleure que prévu. C’est en ces termes que CENTURY 21 Benelux, le plus grand groupe immobilier résidentiel de notre pays, a décrit l’année 2015.
  • En Flandre, les prix de vente des maisons et des appartements ont continué à augmenter légèrement dans presque toutes les provinces. En Wallonie, on peut même parler, dans la plupart des provinces, d’un mouvement de réajustement. A Bruxelles, le groupe immobilier a constaté une diminution des prix, bien que les investisseurs s’en sortent généralement bien et qu’il s’agisse plutôt d’une normalisation des prix pour certains biens.
  • En 2016, selon CENTURY 21 Benelux, le marché immobilier devrait se maintenir dans notre pays. Et pour l’instant, rien ne laisse prévoir une augmentation des taux d’intérêt.

Il y a un an, les prévisions pour l’année 2015 ne laissaient rien présager de bon. Les mesures fiscales, dont notamment la modification des primes au logement, allaient avoir des répercussions, et l’on parlait également d’une augmentation des taux d’emprunt hypothécaire. En fait, il n’en fut rien. Et même, la fameuse taxshift est restée clémente à l’égard de l’immobilier. D’ailleurs, l’année 2015 fut une meilleure année immobilière que prévu. C’est la conclusion que tire CENTURY 21 Benelux, après avoir analysé ses statistiques annuelles fondées sur quelque cinq mille transactions de vente réalisées en 2015. Il s’agit de la vente de maisons et d’appartements existants et non du marché des constructions neuves.

“Contre toute attente, le marché de l’immobilier s’est maintenu en Flandre. Et ce, principalement en Brabant flamand ainsi qu’en Flandre occidentale et orientale. Ainsi, pour la Région flamande, prise globalement, nous constatons une très légère augmentation des prix de 0,5%.”

Isabelle Vermeir, Directrice opérationnelle CENTURY 21 Benelux

En Wallonie, la hausse des prix est plus flagrante. En Brabant wallon et dans la province de Namur, les prix ont augmenté respectivement de 5,1% et de 4,1%. Au niveau de la région wallonne, cela représente une augmentation des prix de 2,4%.

“La Wallonie est clairement en train de rattraper son retard. Les prix sont demeurés plus bas qu’en Flandre pendant longtemps, mais doucement mais sûrement, certaines régions sont en train de regagner du terrain.”

Isabelle Vermeir

Seule la Région bruxelloise, où les prix de l’immobilier ont toujours été plus élevés qu’ailleurs en Belgique, semble être marquée par une tendance inverse. Ainsi, CENTURY 21 Benelux a constaté une diminution des prix de vente dans la capitale, pouvant aller, à cause de plusieurs cas exceptionnels, jusqu’à 14,5% en 2015. Le groupe immobilier interprète cette baisse plutôt comme une normalisation du marché et insiste sur le fait que Bruxelles constitue surtout un marché pour les investisseurs, qui généralement reste stable.

De 163 000 euros à 322 620 euros

Il est intéressant également de souligner que les prix moyens de vente des maisons et des appartements en Belgique divergent grandement selon que le bien se trouve en Flandre, en Wallonie ou à Bruxelles.

En Flandre, par exemple, une maison se vend en moyenne au prix de 232 189 euros et un appartement pour 179 116 euros. En Wallonie, par contre, les prix moyens sont beaucoup plus bas : en 2015, une maison coûtait en moyenne 163 000 euros et un appartement, 130 184 euros. Bruxelles sort à nouveau du lot. Pour une maison, il fallait débourser cette année en moyenne 322 620 euros et pour un appartement, 170 629 euros.

Taux d’emprunt hypothécaire

CENTURY 21 Benelux prévoit, en 2016, une poursuite de la tendance de 2015 sur le marché immobilier. Le groupe estime effectivement que le marché va se stabiliser et s’assainir. Seule une augmentation des taux d’emprunt pourrait modifier la donne, mais encore une fois rien ne l’annonce pour l’instant.

“Cela dit, nos gouvernements doivent continuer à veiller à ce que le logement en Belgique reste accessible financièrement. En 2015, malgré différentes mesures fiscales, aucune étape importante n’a été franchie à cet égard. Mais pour de nombreux acheteurs, la question demeure pertinente en 2016.

Isabelle Vermeir

En annexe, vous trouverez les statistiques annuelles par région et par province. 

 

Dajo Hermans Managing partner at Bereal
Isabelle Vermeir Directrice opérationnelle at Century 21 Benelux