Le Belge Peter De Boeck remporte le prix international des arts imprimés

Le milieu international de l’art a les yeux rivés sur Bruxelles pour le “concours Reine Elisabeth des jeunes talents des arts imprimés”

Mardi 24 avril 2018 — Anvers accueillait hier soir le plus important prix international des arts imprimés, sorte de concours Reine Elisabeth du monde graphique. Le KoMASK Master Printmaking Award a été remis au Belge Peter De Boeck, 23 ans, qui étudie à l’Académie des Beaux-Arts d’Anvers. En tout, 31 artistes provenant de 13 pays étaient en lice pour cette prestigieuse récompense. Le Français Leo Luccioni (23 ans) et le Polonais Pawel Krzywdziak (28 ans) ont également vu leur travail salué.

Pour la deuxième année consécutive, le KoMASK Master Printmaking Award a été remis hier soir au sein de la Lange Zaal à Anvers. Une initiative de KoMASK (Koninklijke Maatschappij ter Aanmoediging der Schone Kunsten) qui suscite déjà beaucoup d’intérêt à l’échelle internationale. Rien de moins étonnant, dans la mesure où il s’agit du plus important prix international pour les jeunes artistes graphiques. .

Jusqu’à l’année dernière, le prix n’était ouvert qu’aux académies européennes mais, cette année, la très prestigieuse institution américaine Pennsylvania Academy of the Fine Arts a également participé au concours.

Un tremplin international

L’objectif poursuivi par le KoMASK Master Printmaking Award est aussi simple que noble : mettre un coup de projecteur sur des artistes talentueux et les récompenser. De quoi faire du prix, aussi, un important tremplin pour lancer une carrière à l’international. Le précédent vainqueur, Valentin Capony, a ainsi vu les portes de nombreuses expositions s’ouvrir à lui depuis sa victoire.

“Ces artistes graphiques possèdent énormément de talent, mais leur travail est souvent peu connu du grand public. D’où l’importance capitale de cette attention, de la valorisation de leur travail. Les artistes qui ont eu la possibilité de présenter et défendre leur travail ici ont un énorme potentiel et peuvent attirer un public jeune et étendu d’amateurs et de collectionneurs.”

Bart’d Eyckermans, président KoMASK

Le lauréat

C’est donc Peter De Boeck, un artiste graphique anversois qui a emporté, hier soir, la prestigieuse récompense. Peter De Boeck a terminé l’an dernier ses études à l’Académie Royale des Beaux-Arts d’Anvers et a été récompensé pour une oeuvre sans nom.

Pour Peter De Boeck, cet award représente non seulement le joli montant de 2.000 euros, mais aussi un joli coup de pouce pour une carrière internationale.

“L’oeuvre de Peter De Boeck affiche un niveau de qualité artistique particulièrement élevé et démontre que l’artiste s’est profondément investi dans son medium, ce qui se traduit par une indiscutable expertise technique”

Jury Master Printmaking

Le jury était composé de cinq experts reconnus : Veliko Marinchevski (Bulgarie), Francesco Parisi (Italie), Cyrille Noirjean (France), Stephen Lawlor (Irlande) et la Belge Iris Kockelbergh, directrice du Museum Plantin-Moretus.

Plus de 90 chefs d’oeuvre

Le prix mis en place l’année dernière suscite toujours plus d’intérêt à l’échelle internationale. Cette année, ce sont rien moins que 13 prestigieuses académies qui ont participé au concours. Outre les Académies Royales de Bruxelles et Anvers, l’on pouvait ainsi retrouver celles d’Helsinki, de Cracovie, Leipzig, Londres, Munich, Madrid, Rome Stockholm et Philadelphie.

Chaque Académie pouvait envoyer trois artistes, qui chacun pouvaient présenter trois oeuvres. Un jury international d’experts a ensuite fait son choix dans un catalogue de plus de 90 chefs d’oeuvres présentés par 31 artistes provenant de 13 pays. Une autre artiste belge - Dorothea Dejoncheere, 24 ans - faisait d’ailleurs également partie des participants.  

“Ce type de prix est évidemment très important pour les artistes, mais également pour Anvers en tant que ville d’art. Cela permet de mettre encore plus en lumière notre ville en tant que scène artistique internationale.”

Bart’d Eyckermans, président KoMASK

Une grande partie des oeuvres présentées lors du concours - dont les trois travaux du vainqueur Peter De Boeck - peuvent encore être admirées jusqu’au 6 mai dans la Lange Zaal au 36 de la Venusstraat à Anvers.


Plus d’informations: www.komask.be

Peter De Boeck
Peter De Boeck
Pawel Krzywdziak
Voorzitter KoMASK Bart'd Eyckermans
Master Printmaking 2018
Master Printmaking 2018
Master Printmaking 2018
Leo Luccioni