Le Belge est de plus en plus tenté par l’immobilier locatif !

9 Belges sur dix voient l’investissement dans l’immobilier comme un placement sûr et rentable. L’immobilier locatif séduit plus d’un tiers des Belges*...

34% des Belges ont déjà investi dans l’immobilier locatif ou vont le faire... dont 7% qui ont prévu de franchir le pas en 2022. L’immobilier est l’investissement préféré des Belges ! Il constitue un rempart contre l’inflation grâce à la prise de valeur régulière et durable du foncier. Selon Olivier Connan, Country Manager Belgique chez Masteos, qui accompagne les particuliers dans leurs démarches, investir dans le locatif constitue un placement judicieux dans notre pays.

Story image

Dans le secteur immobilier, l’investissement locatif constitue un créneau à part qui séduit de plus en plus de Belges. Installée en Belgique depuis janvier 2022, la start-up proptech Masteos accompagne les particuliers à chaque étape de leur investissement locatif en prenant en charge les aspects les plus complexes et chronophages. Mais, dans le contexte socio-économique actuel, le moment est-il propice à l’investissement immobilier ? Les prix de l’immobilier ont grimpé de 6,3% en Belgique en 2021 et le coût actuel des énergies n’est pas un incitant fort.

Cependant, chez Masteos, on est convaincu que l’investissement locatif a beaucoup de sens en cette période. En effet, les prix de l’immobilier ont flambé avec la crise du Covid parce qu’il y a eu une forte augmentation de la demande, notamment pour des biens avec un jardin, une terrasse ou avec un bureau. Mais les prix des  biens qui ne présentent pas ces caractéristiques n’ont pas explosé.

Finalement, en Belgique, hormis durant la période Covid, l’augmentation des prix est restée progressive ces quarante dernières années. L’inflation a dépassé les 9% au mois de juin mais  les taux d'emprunt restent sous les 4%, parfois même sous les 3% dans certaines banques. Donc le coût de l’emprunt est inférieur au coût de l’inflation. En outre, les loyers sont indexés en Belgique. Enfin, on observe depuis quelques mois un tassement de la hausse de prix et du nombre de transactions immobilières, ce qui joue plutôt en faveur des investisseurs. Donc clairement, oui, pour ces raisons, investir dans l’immobilier locatif a réellement du sens en Belgique, cela reste une réelle opportunité.’’ Olivier Connan, Country Manager Belgique chez Masteos.

L’investissement dans l’immobilier locatif reste donc un bon placement. D’ailleurs, les investisseurs ne s’y trompent pas puisque Masteos a réalisé, en juin 2022, en France et en Belgique son mois record en termes de transactions, avec plus de 250 opérations.

Dépassionner l’investissement !

Masteos est un acteur du buy side qui se positionne aux côtés de l’acheteur et endosse donc le rôle de facilitateur pour tous les particuliers qui veulent investir dans l’immobilier locatif. C’est le premier acteur à proposer ce service clé-en-mains en Belgique. 

Chez Masteos, l’immobilier est envisagé tel une classe d’actifs comme les autres. C’est un investissement et donc, il s’agit de retrancher l’émotionnel de l’équation. L’approche consiste à encourager les investisseurs à ne pas se projeter avec trop d’émotions dans le bien. C’est un investissement, pas un bien dans lequel ils vont vivre. L’immobilier locatif est un placement dans lequel l’investisseur fait finalement très peu travailler son propre argent. C’est la banque qui finance le bien et les locataires qui remboursent la banque. Notre objectif est de faire en sorte que l’investisseur gagne de l’argent soit directement à travers son investissement en remboursant moins de crédit que ce que le loyer rapporte, soit sur le long terme avec un rendement équilibré dans lequel c’est le bien qui prend de la valeur sur 10, 15 ou 20 ans.

Investir dans un bien à louer est un exercice long, compliqué et chronophage. Il faut compter quelque 250 heures. C'est pour simplifier cet exercice que Masteos a été créé en 2019. Nos objectifs sont de réinventer l'expérience de l'investisseur dans l'immobilier locatif, depuis la recherche du bien jusqu' à sa location en passant par les travaux et l'ameublement. Mais aussi de défendre les intérêts de l'acheteur, qui est le véritable porteur du risque dans une transaction immobilière.” Thierry Vignal, Président et cofondateur de Masteos.

L’essentiel est de bien définir, à la base, la capacité financière de l’investisseur et de déterminer clairement son projet d’investissement. Il convient aussi de réaliser une évaluation correcte des travaux à réaliser, notamment en matière de performance énergétique. L'investissement locatif n'est pas qu'une réalité financière. C’est un secteur qui engage aussi la responsabilité environnementale. En effet, une performance énergétique optimale permet d’avoir un meilleur rendement sur la durée et confère davantage de tranquillité pour l’investisseur puisque le certificat de PEB sera obligatoire sur tous les biens immobiliers en Belgique avec des exigences d’améliorations tous les cinq ans. Anticiper ces obligations est donc un leitmotiv pour les conseillers de Masteos.

Liège et Charleroi, des spots intéressants pour investir dans le locatif !

En Belgique investir dans l’immobilier locatif représente un placement qui fait sens. Il est délicat de définir les villes les plus opportunes pour les investisseurs car cela dépend d’abord du type de placement recherché. Mais Masteos isole quelques critères essentiels pour un bon investissement locatif. Il faut d’abord que la ville soit en développement et qu’elle présente des attraits intéressants liés à la mobilité, notamment. Une ville avec plusieurs gares, par exemple, mais aussi une ville universitaire qui draine forcément pas mal de passage. Gand, Louvain, Anvers, Bruxelles... sont des exemples évidents. Mais Olivier Connan pointe aussi deux villes wallonnes vers lesquelles les investisseurs doivent porter le regard : Liège et Charleroi.

Charleroi développe son pôle universitaire “Zénobe Gramme”, le nouveau Grand Hôpital de Charleroi ouvrira en 2024 et il va y avoir une transformation complète de certains quartiers avec une forte urbanisation. A Liège aussi, les travaux du tram vont entraîner une profonde transformation. La Cité Ardente se verdurise et des quartiers entiers sont ou vont être refaits, comme les Guillemins mais aussi Féronstrée ou Droixhe. Ce sont des villes qui vont se transformer dans les dix ou quinze prochaines années. Un investissement immobilier ne peut que prendre de la valeur.” Olivier Connan, Country Manager Belgique chez Masteos

A propos de Masteos

Masteos est une start-up proptech française, créée en 2019 spécialisée dans l’investissement locatif clés-en-mains. L'entreprise propose un accompagnement clé-en-mains aux investisseurs particuliers, sur tout le processus d’investissement, depuis la recherche du bien jusqu’à la gestion locative en passant par les travaux éventuelles et même l’aménagement du bien. Une double levée de fonds a permis de récolter 55 millions d’euros pour développer l’entreprise avec pour objectif de devenir, à l’horizon 2024, le numéro 1 européen de l’investissement locatif. Avec 15.000 clients, plus de 200 projets d’accompagnement par mois, une présence qui se développe en Espagne et en Belgique, 400 collaborateurs engagés en trois ans et la prévision de recruter plusieurs centaines d’autres avant la fin de l’année 2023, Masteos met en place tous les éléments pour prendre le leadership européen de l’immobilier locatif. 

Présent pour l’instant sur Bruxelles et en Wallonie, Masteos ouvrira ses services à la clientèle flamande dès la rentrée de 2022, notamment à travers les investisseurs néerlandophones qui veulent investir en Wallonie. Pour 2023, la proptech française prévoit son installation physique au nord du pays.

Plus d’informations : www.masteos.be

 

CONTACT PRESSE
​Olivier Moch
​Communication Bereal
​+32 476 28 56 41
[email protected]

* selon une enquête réalisée par Masteos au printemps 2022

 

 

A propos de Bereal