La très emblématique “Miss Belga” proposée aux enchères

Les experts qualifient le portrait original de la Belle Dame tricolore de “patrimoine culturel”

Vendredi 21 avril 2017

  • La maison de vente The Romantic Agony propose aux enchères le dessin original de l’une des images publicitaires les plus emblématiques, typiquement belges, du monde publicitaire de la cigarette.

  • D’autres œuvres valent également le détour : des dessins rarissimes attribués au peintre flamand Pieter Brueghel le Jeune. Leur valeur est estimée entre 30.000 et 40.000 euros.

  • Ainsi qu’un incunable vieux de cinq cents ans, un livre datant des prémices de l’art de l’imprimerie.


Tout le monde la connait, cette belle dame Belga tricolore au chapeau libertin qui ornait depuis déjà 1925 les paquets de cigarettes Belga. Il s’agit incontestablement de l’une des images les plus emblématiques, et typiquement belges, du monde publicitaire de la cigarette. Or, le dessin original de cette “Miss Belga” est proposé aux enchères par la Maison The Romantic Agony. Ce portrait fait partie d’une collection exceptionnelle et est considéré par les experts comme appartenant à notre patrimoine culturel. Le dessin est proposé au prix de départ de 1000 euros mais sera probablement attribué à son nouveau propriétaire pour quelques milliers d’euros de plus.

Comme la femme Tigra et le cow-boy Malboro, Miss Belga est l’une des grandes icônes du monde publicitaire de la cigarette. Son effigie orne les paquets Belga depuis 1925 déjà, bien que celle-ci ait changé plusieurs fois. La toute première miss, qui est immédiatement devenue emblématique, était une anversoise du nom de Paula Colfs-Bollaert. Elle a été peinte par l’artiste Belgo-Suisse Leo Marfurt (1894-1977), qui avait lancé sa propre agence publicitaire à Bruxelles et qui travaillait non seulement pour la célèbre marque de cigarettes mais également notamment pour la marque automobile Minerva.

L’effigie de cette femme dessinée par Marfurt fut immédiatement plébiscitée par les fumeurs. Mais au fil du temps, Miss Belga, qui arborait toujours les trois couleurs de la Belgique, est devenue un véritable symbole de la Belgique. L’un des premiers dessins originaux de cette figure emblématique est proposée à la vente le 28 avril. Il s’agit d’une gouache de 15,5 cm sur 17 cm qui représente “Miss Belga” sur un fond rouge, coiffée d’un chapeau noir avec des plumes et portant une écharpe jaune. Ce dessin est proposé à la vente avec six autres projets publicitaires Belga. Le prix de départ est estimé à mille euros.

151 images publicitaires

“La collection des projets de Marfurt est intéressante parce que, par le biais de cette vente, c’est une partie un peu particulière de notre patrimoine culturel qui se retrouve proposé aux enchères. Belga était encore il y a quelque temps la marque la plus populaire de cigarettes en Belgique et doit notamment son succès à ses bonnes campagnes publicitaires et à l’importante visibilité d’illustrations comme celles-ci.”

Johan Devroe, expert de la maison de vente aux enchères The Romantic Agony

Ce fameux portrait, inscrit dans notre mémoire collective, fait partie d’une collection exceptionnelle de 151 images publicitaires du célèbre publicitaire belge, Leo Marfurt. Il s’agit d’illustrations publicitaires (affiches, dessins, aquarelles, etc.) de marques connues telles que Belga, Chrysler, Minerva et Purfina. La gouache originale de la belle dame est proposée aux enchères au prix de 1000 euros. La valeur totale de la collection de Marfurt est estimée à une valeur de 7000 à 9500 euros.

De rares dessins attribués à Pieter Brueghel

Outre la collection exceptionnelle de Leo Marfurt, The Romantic Agony, qui a fusionné l’année dernière avec la salle de ventes Henri Godts, propose 1408 autres lots aux enchères les 28 et 29 avril prochains. Deux dessins originaux extrêmement rares attribués au peintre flamand Pieter Brueghel le Jeune (1564-1638) font partie des lots les plus extraordinaires de cette vente. Ces dessins ont une valeur estimée entre 30.000 et 40.000 euros. Contrairement à ses peintures à l’huile, ce type de dessin attribué à Pieter Brueghel le Jeune est extrêmement rare, ce qui en augmente la valeur.

Les deux dessins datant du 16ème siècle, qui illustrent des proverbes flamands, sont en outre signés et ont été parfaitement conservés pendant de nombreuses années dans les archives privées de Feu Paul Eeckhout, l’ancien conservateur du Musée des Beaux-arts de Gand.

“Il est extrêmement rare, voire inouï, de voir proposer à la vente des dessins attribués à Pieter Brueghel Le Jeune. Pour de telles œuvres, le prix de 30 000 à 40 000 euros est un prix réaliste. Mais vu leur valeur artistico-historique exceptionnelle, nous pensons qu’elles seront adjugées à un prix beaucoup plus élevé.”

Johan Devroe, expert maison de vente aux enchères The Romantic Agony

Un incunable vieux de 500 ans

Une œuvre tout aussi remarquable qui sera aussi proposée aux enchères est un incunable vieux de 500 ans. Il s’agit d’un livre qui date de 1485, soit du début de l’imprimerie, et qui a été imprimé à l’aide de caractères mobiles, et n’a donc pas été écrit à la main. Il n’existe qu’une dizaine d’exemplaires de cet incunable, connus dans le monde. Concrètement, il s’agit du livre “Le pèlerinage de la vie humaine”, écrit par Guilllaume de Digulleville. Le livre offre une représentation symbolique de la vie, compte 40 gravures gravures sur bois coloriées et a une valeur d’au moins 25 000 euros.


Toutes ces œuvres magnifiques peuvent être admirées lors des journées d’exposition du 21 avril au 27 avril à  la Maison The Romantic Agony, Rue de l’Aqueduc 40 à Bruxelles.

Miss Belga
Belga
Belga
Brueghel
Brueghel
Incunable
Incunable
Incunable