KBC conclut un accord avec le groupe Katoen Natie & ION sur la transformation de la Tour KBC "Boerentoren" en centre culturel

KBC conclut un accord avec le groupe Katoen Natie & ION sur la transformation de la Tour KBC "Boerentoren" en centre culturel

KBC confie l’assainissement complet de la Tour KBC "Boerentoren" au consortium APB-Libreco-Monument Vandekerckhove-MRT

KBC a clôturé la procédure d'appel d'offres pour l'assainissement intégral, la rénovation et le réaménagement de l'emblématique tour KBC à Anvers.

Sur la base des informations recueillies au cours de la procédure d'appel d'offres et compte tenu du fait qu'après l'assainissement, le bâtiment emblématique sera réduit à l’état du gros-œuvre et que sa rénovation ultérieure sera pratiquement un projet de construction neuve, KBC a décidé de vendre le bâtiment.

Après une évaluation approfondie des propositions de réaménagement et à l’issue d’un dialogue avec la ville d'Anvers, l'architecte de la ville et l'Agence flamande pour le patrimoine, KBC a pris la décision de vendre le bâtiment au groupe Katoen Natie.

Le promoteur immobilier professionnel ION agira en tant que chef de projet pour le groupe Katoen Natie.

KBC espère pouvoir conclure un accord définitif sur la vente avant la fin de l'année afin que les travaux puissent commencer au printemps 2021. KBC attend pour l’heure encore l’approbation des autorités de la ville d’Anvers concernant le transfert des concessions historiques liées à l’immeuble.

Le groupe Katoen Natie a l’intention detransformer le bâtiment en une Tour de la Culture, qui abritera également des commerces, des restaurants, desbureaux et des logements. La tour offrira, entre autres, des sallesd’expositions temporaires et permanentes, des dépôts d'art, un atelier de restauration, un jardin de sculptures, une salle de cinéma, un auditorium, des salles panoramiques, une librairie, etc. La tour aura ainsi sa place parmi les autres grandes institutions patrimoniales et culturelles de la ville d’Anvers. La "Tour de la Culture" renforcera également l'attrait de la métropole scaldéenne en tant que véritable pôle culturel.

Avant les travaux deréaménagement, ION fera procéder à un assainissement complet et approfondi par un consortium d'entreprises spécialisées, le Tijdelijke Maatschap Asbest Partners België BV (APB), regroupant Libreco NV, Monument Renovatie Technieken NV (MRT) et Monument Vandekerckhove NV d'Ingelmunster. Ce consortium a été chargé par KBC d’effectuer les travaux de démolition, de désamiantage et de stabilisation de la tour KBC.

KBC a obtenude la ville d'Anvers un permis d’environnement pour l’assainissement de la Tour et effectuera des contrôles de qualité des travaux de désamiantage, afin de garantir un assainissement de qualité quelles que soient les circonstances.

La durée prévue de ces travaux, qui débuteront au printemps 2021, est de 36 mois. Consécutivement, ION prendra en charge les travaux de réaménagement.

Les partenaires de la Tijdelijke Maatschap (TM) ont déjà réalisé les projets suivants à Bruxelles: la restauration des Musées royaux des Beaux-Arts (KMSKB), de la Banque nationale (BNB), de la Bibliothèque royale (KBR) et le désamiantage du tunnel Léopold II. Ils ont aussi collaboré à la restauration et à la rénovation de l'hôtel de ville d'Anvers. Parmi les autres références, citons le désamiantage d’anciens navires de guerre de la Marine française à Gand, la restauration, la rénovation et la construction du siège de CERA à Louvain, le réaménagement et la restauration du Predikherenklooster à Malines, le désamiantage des hôpitaux universitaires (UZ) d'Anvers et de Gand, etc.

La TM considère le projet de la tour KBC comme «une mission exceptionnelle dans laquelle le patrimoine, l'homme et l'environnement jouent un rôle primordialet se défient mutuellement.»                

Johan Thijs, CEO du groupe KBC, explique la décision: "Je tiens tout d'abord à exprimer mes plus vifs remerciements au conseil municipal d'Anvers, aux Services de la ville et en particulier à l'architecte de la ville, à son personnel et au Service des Monuments et des Sites. Je remercie aussi l'Agence flamande pour le patrimoine pour sa collaboration dévouée. Tout au long du processus, nous avons pu compter sur leur attitude constructive et leur volonté de réfléchir avec un esprit ouvert au réaménagement de ce bâtiment emblématique dans un quartier important de la ville d'Anvers. Que nous ayons choisi la combinaison Katoen Natie Groep -ION pour transformer l’immeuble KBC en une tour de la culture n’a rien de surprenant. KBC s'engage depuis de nombreuses années en faveur de l'art et du patrimoine, notamment avec la célèbre Maison Snijders & Rockox à Anvers. Nous sommes convaincus que la merveilleuse solution historico-culturelle et orientée vers l'avenir que nous avons choisie pour la Tour KBC souligne nonseulement notre amour de la culture mais est aussi une solution où tout le monde gagne: KBC, le groupe Katoen Natie, ION, les Anversois et, par extension, la communauté tout entière".

Wim Eraly, directeur généralCorporate Banking & Facilities KBC, ajoute : "L'assainissement complet et la rénovation en profondeur de l'emblématique tour KBC à Anvers est un projet important pour nous. Nous sommes donc ravis d'avoir pu conclure un partenariat avec le groupe Katoen Natie et un promoteur immobilier professionnel tel qu'ION. Plutôt que derester propriétaire de la Tour KBC, de l’assainir nous-mêmes et de la réaménager par la suite, nous avons préféré confier cette mission de redéveloppement à ION. Lors de la sélection, nous avons également accordé une attention particulière au caractère durable du projet et de la nouvelle destination de la tour. KBC est propriétaire de la tour KBC depuis 1930. Notre décision de la vendre n’a donc pas été prise à la légère. Néanmoins, KBC conservera un lien étroit avec la tour. Après tout, le logo KBC restera en place à son sommet. Nous continuerons aussi à accueillir nos clients dans une agence bancaire KBC au rez-de-chaussée. De cette façon, la tour restera un peu la nôtre".

Fernand Huts, CEO et président du groupe Katoen Natie, explique pourquoi ce projet lui tient tant à cœur: "En tant que natif d'Anvers, élevé dans le Seefhoek et éduqué au Collège Saint-Jean Berchmans sur le Meir, j'ai un rapport très étroit avec la ville et ses lieux emblématiques. En tant que «Seefhoekenaar», c'est pour moi une intense satisfaction que d’être à la tête d’une entreprise - Katoen Natie - qui a été choisie pour donner au Boerentoren un nouvel élan dynamique à vocation culturelle. Le projet est un énorme défi, certes, mais c'est précisément ce "défi" qui me motive à réquisitionner toute mon expérience et mes talents, ainsi que ceux de mes proches et de mon entreprise, pour écrire une nouvelle page de l'histoire du Boerentoren. La Tour aura sa place parmi les autres fleurons patrimoniaux et culturels de la ville. La "Tour de la Culture" renforcera l'attrait de la métropole scaldéenne en tant que pôle culturel. Elle sera un cadeau offert aux Anversois, aux Flamands et aux visiteurs internationaux. Ce sera leur tour et nous voulons en ouvrir la plus grande partie possible au public. L’accès sera libre aux nombreuses salles d'expositions temporaires et permanentes, aux dépôts d'art, à l'atelier de restauration, aux salles de cinéma et aux salles panoramiques, au jardin de sculptures ainsi qu’aux établissements de restauration, à l'auditorium et aux salles de conférence, à la librairie et autres magasins, aux marchés et cours intérieures. Grâce à sa bonne accessibilité et à ses nouvelles fonctions, la Tour sera un élément essentiel du tissu urbain, un véritable phare dont tout le monde pourra être fier".

Davy Demuynck, CEO d'ION, est très heureux qu'ION ait été désigné pour réaménager la tour emblématique pour le compte du groupe Katoen Natie et en coopération avec celui-ci: "Dès le début, nous savions qu'il ne serait pas facile de remporter l'appel d'offres. L'envergure de ce projet et notre désir de garder le contrôle sur ce bâtiment emblématique nous ont assez vite conduitsà la décision de chercher un partenaire, de préférence un partenaire local pour en assurer l’ancrage flamand. J'ai tout de suite pensé à Fernand Huts et au groupe Katoen Natie où j'ai commencé ma carrière. Nous sommes rapidement parvenus à un accord sur notre partenariat. ION agira en tant que promoteur immobilier et développera ce projet de grande envergure de bout en bout et sur mesure pour le groupe Katoen Natie, qui assumera un rôle d'investisseur à long terme. ION est un promoteur immobilier flamand établi à Waregem, Bruxelles et Anvers. Avec notre équipe de 100 collaborateurs, nous développons des projets partout en Belgique pour une valeur de marché totale de 2 milliards d'euros. La tour KBC sera bien sûr notre plus grand défi et confirme notre ambition d'être aussi un des principaux promoteurs immobiliers à Anvers. Comme l’ensemble de notre personnel, nous sommes très fiers d’avoir été désignés pour réaliser ce projet ".

À quoi ressemblera la nouvelle tour?

La culture sera le cœur battant de la tour, en combinaison avec des commerces au rez-de-chaussée et au premier étage (le long du Schoenmarkt, du Meirbrug et de l'Eiermarkt). Les visiteurs pourront déambuler dans tout le bâtiment. Des établissements de restauration et de loisirs les y accueilleront, tandis que des appartements seront aménagés dans la partie étroite de la tour (du 11ème au 23ème étage), comme c’était le cas avant. Un observatoire et une salle panoramique répartis sur les 3 derniers étages (24e, 25e et 26e) seront la cerise sur le gâteau. Ces salles feront partie intégrante de la vocation culturelle de la Tour et seront ouvertes au public afin que chacun puisse profiter pleinement de la vue exceptionnelle à 360°. Le logo KBC restera en place au sommet de la Tour et au rez-de-chaussée, où une agence bancaire KBC continuera à accueillir ses clients.

Préliminaires

Fin 2019 (communiqué de presse du 4 décembre 2019), KBC avait lancé un appel d'offres pour un assainissement complet du bâtiment par une société spécialisée dans le désamiantage. Simultanément KBC envisageait un partenariat éventuel et avait évalué la possibilité de confier la tâche de réaménager la Tour KBC à un promoteur immobilier plutôt que d’en rester propriétaire, de l'assainir et de la rénover de sa propre initiative.

Plusieurs entreprises spécialisées avaient répondu au dossier d'adjudication de KBC pour un assainissement complet de la tour KBC. De même, plusieurs promoteurs immobiliers professionnels avaient réagi pour le redéveloppement et/ou la vente de cette propriété emblématique.

Les membres du personnel de KBC qui travaillaient dans la tour jusqu'à l'été 2018 et qui sont toujours dispersés sur différents lieux de travail temporaires aujourd'hui, seront - comme communiqué en août -regroupés au printemps 2021 dans le bâtiment Kievit IIb situé près de la gare centrale d'Anvers.

Dans l'annexe à ce communiqué de presse, M. Fernand Huts explique plus en détail pourquoi il considère qu'il est si important de transformer le Boerentoren en tour de la culture.​​​​​​​

La Tour KBC, premier gratte-ciel d'Europe occidentale,en quelques chiffres:

  • 87,5 m était la hauteur initiale en 1931
  • 95,75 m est sa hauteur depuis la reconstruction du sommet en 1975
  • 3500 tonnes d'acier pour la structure
  • 500 tonnes de fer à béton
  • 430 000 rivets
  • 180 000 boulons
  • 3.500.000 briques des briqueteries de Boom
  • 350.000 pierres de Schwenstein pour les murs intérieurs
  • 3.550 tonnes de ciment
  • 5 000 m3 de sable du Rhin
  • 6 000 m3 de sable de rivière
  • 1400 m3 de pierre blanche de Bourgogne
Contactez-nous
Viviane Huybrecht directeur Communication corporate/porte-parole, KBC-Groupe
Fernand Huts CEO et Président, groupe Katoen Natie
Tine Schotte directeur du projet, Tijdelijke Maatschap
Viviane Huybrecht directeur Communication corporate/porte-parole, KBC-Groupe
Fernand Huts CEO et Président, groupe Katoen Natie
Tine Schotte directeur du projet, Tijdelijke Maatschap