Brexit: le secteur immobilier belge lance une campagne de grande ampleur pour attirer les entreprises britanniques

Brexit: le secteur immobilier belge lance une campagne de grande ampleur pour attirer les entreprises britanniques

Business2Belgium.be propose 700.000m2 d’espaces de bureaux disponibles aux sociétés qui voudraient quitter Londres

Vendredi 30 juin 2017 — Le secteur immobilier belge unit ses forces pour attirer les entreprises britanniques impactées par le Brexit - jusqu’à 60.000 travailleurs qui pourraient déménager dans les deux ans - et les convaincre de venir s’installer en Belgique. La fédération lance une grande campagne, articulée autour d’un site web qui présente les atouts de la Belgique ainsi que 700.000m2 d’espaces de bureaux actuellement disponibles. Soit de quoi accueillir 35.000 travailleurs. Cette démarche, initiée avec la Secrétaire d’Etat bruxelloise au Commerce extérieur Cécile Jodogne et soutenue par les différents niveaux de pouvoir, dont le ministre fédéral de l'Economie et du Commerce extérieur Kris Peeters, pourra être utilisée comme carte de visite lors des missions économiques, au sein des ambassades, par les différents attachés économiques belges en poste à l’étranger, etc. Cette initiative se veut également un soutien aux actions de toutes les fédérations professionnelles belges qui souhaitent attirer des entreprises étrangères en Belgique.

Depuis le vote sur le Brexit, de nombreuses sociétés et agences britanniques cherchent à déménager sur le continent. Dans leur viseur : Amsterdam, Paris, Francfort mais aussi - et de plus en plus- Bruxelles.  Le géant de l’assurance Lloyd’s of London a déjà choisi de déménager vers la Belgique, QBE prévoit d’établir une antenne à Bruxelles et l’on apprenait encore ce mercredi que l’assureur japonais MS Amlin ouvrira prochainement une filiale européenne chez nous. Une décision d’ailleurs officiellement justifiée par le Brexit. En tout, ce sont jusqu’à 60.000 travailleurs qui pourraient quitter Londres et sa City dans les deux ans. Et la concurrence est rude entre les villes et pays européens pour les attirer. 

"Nous avons remarqué sur le terrain qu’il manquait un outil concret pour mettre en exergue la disponibilité, la qualité et surtout le prix compétitif de l’immobilier de bureau à Bruxelles. Ce site répond parfaitement à ce besoin et sera utilisé lors de chacune de nos actions visant à convaincre des entreprises étrangères de s’implanter sur notre territoire"

Cécile Jodogne, Secrétaire d’Etat au Commerce extérieur de la Région bruxelloise

UPSI-BVS, l’Union Professionnelle du Secteur Immobilier a décidé de s’impliquer massivement dans le défi et lance aujourd’hui www.business2Belgium.be, un portail web qui vante les atouts du pays et offre toute l’information nécessaire sur les espaces de bureaux disponibles. A peine lancé, le site recense déjà près de 70 immeubles et le chiffre devrait doubler à moyen terme. Le portail est donc appelé à devenir l’une des principales sources d’informations pour les sociétés qui souhaiteraient déménager en Belgique.

"Notre pays présente de nombreux atouts susceptibles d'attirer les entreprises et institutions qui voudraient quitter le Royaume-Uni. Nous disposons de travailleurs particulièrement bien formés, et d'une économie moderne et ouverte. Nous sommes un centre international, qui affiche une importante concentration d'entreprises et d'institutions. Les espaces de bureaux dans notre pays sont en outre abordables et de bonne qualité. Si les entreprises font le rapport coût-bénéfice, je suis confiant dans le fait que notre pays se positionnera très bien. C'est une bonne chose que le secteur de l'immobilier unisse ses forces au sein du projet Business2Belgium pour mettre à disposition les espaces de bureaux et faire la promotion du potentiel économique de notre pays."

Kris Peeters, Ministre fédéral du Travail, de l'Economie et du Commerce extérieur.

 

Un énorme potentiel

A l’heure actuelle, ce sont donc près de 70 bâtiments de bureaux qui peuvent être visualisés sur le site, qui offre en outre la possibilité d’entrer directement en contact avec le gestionnaire ou le propriétaire du bâtiment. En tout, ce sont plus de 35.000 personnes qui pourraient être accueillies dans les 700.000 m2 de bureaux disponibles. Et autant de familles qui viendraient s’installer en Flandre, en Wallonie et à Bruxelles.

“L’objectif est de convaincre les sociétés britanniques qui souhaiteraient émigrer d’opter pour la Belgique et, par là, de soutenir l’emploi en Belgique. Nous voulons ainsi remplir notre rôle sociétal, et la concurrence est rude. C’est pour cela que nous avons voulu fournir un outil pratique et efficace aux autorités, ambassades, fédérations professionnelles, etc. Si nous parvenons à convaincre certains acteurs étrangers, ce sera bon autant pour l’économie belge que pour son secteur immobilier”

Olivier Carrette, Administrateur délégué de l’UPSI

A eux seuls, les membres de l’UPSI représentent 85% de l’offre d’immobilier de bureaux en Belgique. La fédération a donc décidé de mettre cette expertise à disposition de tous les acteurs, publics ou privés, qui souhaiteraient faire la promotion du pays à l’étranger. L’outil, totalement gratuit, indépendant et dont l’objectif n’est pas commercial se veut donc être un outil de support transparent à destination de tous ceux qui s’engagent dans la promotion du pays. Et le soutien est bien là, autant au niveau fédéral que des Régions, la Région de Bruxelles-Capitale apportant d’ailleurs un soutien financier.

"Signe que le site dispose de beaucoup d’atouts : il a déjà généré un nombre de clics impressionnant d’entreprises établies au Royaume Uni, mais également d’entreprises établies aux Etats-Unis et dans d’autres pays Européens. Le bouche à oreille fonctionne déjà parfaitement et c’est bon signe pour l’avenir."

Olivier Carrette, Administrateur délégué de l’UPSI


Les atouts de la Belgique

Il faut dire que Bruxelles et la Belgique disposent de solides atouts face à des cités majeures comme Paris, Barcelone, Francfort ou Berlin. Outre le haut niveau de formation des travailleurs, Bruxelles jouit d’une position stratégique et est très bien reliée à l’international. Le niveau de vie élevé, la très grande diversité de la population, les centres de décisions majeurs et les prix modérés de l’immobilier sont autant d’atouts qui peuvent peser dans la balance. Et que le portail www.business2Belgium.be présente en détail.

“Les entreprises et institutions qui veulent quitter le Royaume-Uni ont besoin d’informations sur leurs possibilités de déménagement et s’intéressent beaucoup à Bruxelles. Pour donner un exemple, le secteur bancaire avait été contacté par une agence britannique qui envisageait de venir s’installer à Bruxelles: ils ont préparé un dossier ultra complet, avant de réaliser en dernière minute qu’ils ne proposaient rien en terme d’implantation physique. Ils nous ont contactés et nous avons pu leur répondre endéans l’heure. Nous disposions d’une liste complète qu’on a voulu exploiter au mieux, et qui a servi de base à la création de l’outil que nous lançons aujourd’hui.”

Olivier Carrette, Administrateur délégué de l’UPSI-BVS

 

 

UPSI-BVS est l’union professionnelle du secteur immobilier qui représente, tant en Flandre qu’en Wallonie et à Bruxelles, les promoteurs, les investisseurs et les lotisseurs immobiliers de notre pays. Les membres de UPSI-BVS représentent 60 % du chiffre d’affaires du secteur, 40 000 emplois et une contribution fiscale annuelle de quelque 5,7 milliards d’euros.

Website