Première en Belgique: commandez une maison de vacances toute faite et faites-la installer en quelques heures là où vous le souhaitez

Première en Belgique: commandez une maison de vacances toute faite et faites-la installer en quelques heures là où vous le souhaitez

Intérêt dans toute l’Europe pour le concept innovant d’un entrepreneur louvaniste et réalisé en Wallonie

Lundi 18 juin 2018 — Une maison de vacances en bois qui coûte moins de 50.000 euros, que l’on peut transporter sur un camion et qui peut être installée après commande en deux heures sur un endroit de rêve choisi par le client? L’ancien directeur général de Center Parcs Europe, le louvaniste James Mennekens, propose pour la première fois en Europe ce tout nouveau concept de maisons de vacances, construites par la firme wallone Prefabois. Un concept aussi destiné à ce nombre toujours plus grand de Belges qui souhaitent louer par Airbnb et qui installent donc une petite maison de vacances dans leur jardin. L’entrepreneur limbourgeois Chris Schelfhout voit même encore plus grand puisqu’il construit un parc de vacances avec ces maisons dans sa réserve naturelle de Neeroeteren dans le Limbourg, tandis que les commandes de l’étranger continuent de rentrer.

On doit l’idée au louvaniste James Mennekens, l’ancien directeur général de Center Parcs, qui, avec son équipe, a créé un concept innovant: une maison de vacances compacte d’environ 25m², clé sur porte, et qui peut être installée très rapidement sur un endroit choisi par le client. Ce sont de belles maisons de vacances avec des grandes fenêtres qui rapprochent de la nature. Elles sont aussi tout confort: de grands lits pour cinq personnes, une cuisine, une douche, des toilettes, un living et un poêle à bois. En trois jours la maison de vacances est assemblée en usine par le groupe belge Prefabois, à Tournai, avant d’être mise en pièces détachées dans un camion. En deux heures, la maison de vacances est ensuite installée à l’endroit choisi par le client. Prix de vente: environ 45.000 euros.

Le processus entier, de la production jusqu’à la livraison, ne dure que trois jours. Dès que la maison de vacances est arrivée à bon port, il suffit d’encore deux heures pour l’installer, déjà meublée. Grâce à une production et livraison rapide - et un prix d’achat très bas - c’est un concept très abordable: si quelqu’un veut démarrer quelque chose de petit dans le tourisme - comme une maison Airbnb dans le jardin derrière sa maison - cela devient très facile avec ce concept. C’est devenu très tendance ces dernières années, la demande est importante.”

James Mennekens, concepteur de Nutchel

Les maisons de vacances ont un concept unique, assez luxueux. C’est ce que le Belge veut en 2018, affirme Mennekens, l’ancien directeur général de Center Parcs, qui entre-temps a déjà acquis beaucoup d’expérience dans le domaine de maisons de vacances.

“Le Belge veut pouvoir profiter du calme et de la nature, mais pas sans le luxe nécessaire. Nous pouvons donc par exemple aussi fournir un jacuzzi dans nos maisons de vacances.”

James Mennekens, concepteur de Nutchel

De Neeroeteren dans le Limbourg …

Le premier “projet pilote” au sein duquel des maisons de vacances seront placées à grande échelle, s’appelle Nutchel, un parc de vacances qui ouvrira ses portes le 15 juin à Neeroeteren. Ces derniers mois, l’entrepreneur limbourgeois Chris Schelfhout y a installé plus de 25 nouvelles maisons de vacances. Elles ont été placées au beau milieu de la forêt sur le domaine De Warre, une réserve naturelle autour de son manège de renommée internationale.

Le plus remarquable est que le parc de vacances a été construit en à peine quatre mois - grâce à un processus de production de maisons de vacances ultra-rapide. C’est un record absolu, car il faut normalement près d’un an pour bâtir un parc de vacances de cette ampleur. Nutchel peut être considéré comme un nouvel endroit de glamping, avec une attention particulière pour la vie dans la nature. Une partie des maisons seront construites sur des piliers de 3 mètres de hauteur, pour que les visiteurs puissent vraiment vivre dans les arbres. Surtout: le parc de vacances aura pour but de “déconnecter” les visiteurs.

“Les smartphones ne seront pas interdits, mais nous voulons que nos invités puissent ressentir le bienfait de vivre quelques jours sans WiFi. Vivre dans la nature est le meilleur moyen de déconnecter et se relaxer. Nous observons que c’est réellement ce que les visiteurs recherchent, des ‘vacances-expérience’ qui deviennent de plus en plus populaires.”

James Mennekens, concepteur de Nutchel

… à Paris et la Suède

Les maisons de vacances ne sont pas seulement prévues pour construire de grands parcs de vacances. Au contraire, chaque Belge doit pouvoir commander et faire installer sa propre maison de vacances. Cela peut être une résidence secondaire dans un endroit idyllique, en Belgique ou à l’étranger. Que le Belge parte à la recherche d’un terrain à bâtir à l’étranger pour y construire sa maison de vacances, est fortement probable. Mais le nouveau concept peut aussi être utilisé pour commencer un B&B dans son jardin. La nécessité d’un permis de construire sera étudiée au cas par cas.

Les premières maisons sont à peine terminées que de nouvelles commandes arrivent déjà de l’étranger. Près de huit maisons de ce type seront installées dans le centre de Paris. Des demandes sont aussi déjà parvenues de Suède ou du Royaume-Uni. Le succès de ces maisons ne fera qu’augmenter quand cette nouvelle sorte de maisons de vacances sera aussi disponible dans des kits de construction à réaliser soi-même. Pour les passionnés de bricolage, et même beaucoup plus avantageux.

Nutchel construction

Plan De Warre
James Mennekens Concepteur Nutchel at Nutchel
Younes Al Bouchouari Bereal